Oui, le Québec a beaucoup à offrir gastronomiquement

Je l'avoue, je suis d'origine française. Et non, je n'ai pas honte de vendre des produits des terroirs québécois. Je suis fier des produits que je vends sur le site, tout simplement car je choisis ceux que je vends. Oui, il existe au Québec des petits produits de petits producteurs de mauvaise qualité, mais tout comme il en existe en France... Récemment, un commentaire sur un bloc de foie gras a été posté et il s'attaquait à la qualité du produit. Comment peut-on vendre des rillettes du Mans fabriquées au Québec ..c'est un manque de respect du terroir et du savoir-faire acquis par d'autres.  N'y a-t-il donc aucun respect des appellations ..et le Québec ne peut il inventer quelque chose au lieu de copier les autres ?  Je n'ai jamais trouvé un bon foie gras ici ..je les ai tous essayé en payant trois fois le prix mais rien à faire ...en plus personne ne précise jamais si c'est un foie gras entier mi cuit ou cuit ..bref on ne sait rien pour le juger ...quand on vend des produits dits raffinés on prend soin d'en indiquer le minimum ..Rien à voir avec un foie gras entier ou reconstitué  Enfin par pitié pour nos palais ..on n'assaisonne pas le foie gras avec du Porto , c'est bien trop ordinaire et sucré ..et on ne met pas non plus de sirop d'érable dedans ..sinon on l'appelle pâté québécois mais pas foie gras  Un peu de respect pour la gastronomie que diable !  Entendons nous bien, en France ou au Québec, un foie gras en conserve ne pourra jamais égalé un foie gras cuit au torchon et conservé au froid et sous vide. Mais, Yolande et Pascal Klein des Canardises font un produit de grande qualité, et ils sont français... Et concernant les rillettes du Mans de Pot Bouille, le mieux est de laisser la parole aux producteurs... Nous sommes un couple originaire de Sargé-Lès- Le Mans (5 km du Mans) installés depuis 3 ans ½ au Québec. On peut dire, comme Obélix, que nous sommes tombés dedans quand nous étions petits. Issus d'une génération d'agriculteurs, nos grands-parents, nos parents et nous mêmes avons fait de la rillette, à la ferme en France.  A notre grande stupeur, lors d'un voyage en Abitibi-Témiscamingue, nous avons découvert, dans une épicerie, des rillettes « dites du Mans » mais qui n'étaient en rien digne de ce nom. Les ingrédients étaient les suivants : porc, gras de poulet, eau, peau de canard, oignons, sel, épices, erythrobate de sodium, nitrite de sodium, ail granulé.  Pour les néophytes, la rillette de porc est uniquement composée de porc, sel et poivre !! Toute une différence !! Alors, c'est justement par respect de notre région et par amour de nos chères rillettes du Mans -que nous avons si souvent dégustées- que nous avons décidé de faire des rillettes de qualité.  Eric s'est donc formé chez les meilleurs charcutiers du Mans. Le savoir-faire ne suffit pas, encore faut-il que le porc soit de premier choix. Nous élevons donc nous même nos cochons destinés à la rillette, à l'ancienne (petit élevage de quelques dizaines de porcs) : ils vivent dans une étable non chauffée, avec un éclairage naturel, sur paille. Aux beaux jours, ils vont dehors. Nous fabriquons la moulée (pois, blé, orge, avoine et minéraux) sans OGM. Il n'y a aucun antibiotique. Au final, le temps d'engraissement est deux fois plus long qu'en conventionnel. Comme la rillette est notre seul produit, toute la viande de l'animal est utilisée, même les parties les plus nobles (jambon, rôti, filet) SAUF les jarrets, les abats et la tête. Sel (très peu, seulement 1 %) et poivre sont les seuls assaisonnements. Il n'y a aucun conservateur ni additif. Le temps de cuisson, dans notre « marmite Sarthoise » est de 17 heures. Pour terminer, je dois préciser que les rillettes du Mans ne sont ni une Appellation d'Origine Contrôlée ni une Identification Géographique Protégée (qui protège la réputation d'un produit en fonction du territoire géographique où il est fabriqué) ni un label AB, pourtant réclamés par les producteurs Sarthois. Le Conseil d'Etat Français a tranché en juillet 2010 sur le statut des rillettes du Mans « les charcutiers n'ont pas l'exclusivité sur l'appellation sur leurs pots de rillettes ». Alors oui ... laissez-vous séduire par cette gourmandise de cochon et partagez notre passion !! Anne et Eric Mauboussin.

Older Post Newer Post