Un plan d'action durable qu'on aimerait oublier

Le plan d’action ministériel de développement durable (2009-2013) du ministre Laurent Lessard de l’Agriculture du Québec (MAPAQ) confirme un manque de vision et d'ambition...

Greenpeace relève quelques points dans ce plan que je me permets de souligner à mon tour :

  • Action 3 : Élaborer et mettre en oeuvre un plan d’action concerté en recherche et innovation. Est ce que l'on parle d'OGM ici ? Le plan n'en dit pas plus.
  • Action 6 : Mettre en oeuvre des projets de gestion intégrée de l’eau par bassin versant en milieu agricole visant à améliorer la qualité de l’eau et à lutter contre les algues bleu-vert. L'objectif est de 4200 exploitations en 2013. Ce qui laisse plus de 80% des exploitations qui n'utilisent pas les bassins versants. On est pas sorti des algues bleues !
  • Action 14 : Appliquer progressivement l’écoconditionnalité des aides agricoles : respect de la norme par 20 685 exploitations agricoles d’ici 2013. Selon Greenpeace cela signifie que 1/3 des fermes seront encore hors norme en 2013 ! Ce n'est pas comme si on réclamait le respect des normes l'année prochaine. Non, on permet qu'1/3 des fermes soient encore hors norme dans 4 ans !

Ce n'est pas uniquement Greenpeace qui le dit : un article dans le devoir parle de la politique du flou durable.


Older Post Newer Post