Le MAPAQ aurait-il peur des fromages au lait cru ?

Un nouveau fromage au lait cru sous le microscope : Pas facile de rendre un nouveau fromage au lait cru jus­qu'aux gourmands. Le Français Rudy Ducreux, qui tente l'expérience à partir de Portneuf, conteste les résultats d'analyse du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), lequel conclut que ses premières meules sont impropres à la consommation parce que contaminées par la bactérie Escherichia coli.

Le MAPAQ et des tests erronées : Outre Ducreux et Mailloux, d'autres petits fromagers remettent en question l'expertise du laboratoire privé chargé d'analyser leurs fromages tous les mois, comme le veut la pratique depuis la crise de la listériose. Au moins trois d'entre eux, qui refusent d'être nommés de crainte que les consommateurs les boudent et que les inspecteurs du MAPAQ les prennent en grippe, ont expliqué au Soleil comment leurs fromages ont été mis sous scellé à la suite de résultats positifs à des tests de routine concernant E. coli, Staphyloccocus aureus, Listeria monocytogenes ou Salmonella. Des analyses complémentaires réalisées par le ministère ont toutefois certifié que leurs produits étaient parfaitement consommables.

Reblochon persona non grata au Québec : Un fromage au lait cru importé de France, le Reblochon, a été sorti des comptoirs à fromages du Québec après que les inspecteurs du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) eurent découvert la bactérie E. coli dans deux lots.

Lu chez le Gourmet Galopin.


Older Post Newer Post