Rogers ne me vendra pas d'Iphone

En tant qu'amateur des nouvelles technologies, le concept du Iphone m'intéresse au plus haut point. L'appareil en lui-même n'est pas technologiquement au plus haut (il lui manque quelques fonctions) mais le principe de pouvoir utiliser Internet partout, tout le temps, est alléchant. J'ai déjà essayé l'expérience avec mon téléphone actuel (Nokia E61) mais en passant seulement quelques minutes sur le web, ma facture a dépassé les 100 dollars...
L'arrivée du Iphone le 11 juillet semblait annoncer un changement dans la facturation démentielle des données sur un télephone cellulaire. Et bien non, les tarifs annoncés par Rogers sont hors marché et probablement les plus chers au monde. Si Rogers ne change rien, il risque de tuer ce nouveau marché et de porter un coup également aux nouvelles applications de mobilité sur cellulaire. Je crois vraiment que le Canada prendra un retard important dans ce nouveau secteur et que l'économie numérique en souffrira.
De nombreuses personnes se disent que, malgré toutes les protestations, de nombreux acheteurs se précipiteront tout de même vers cet Iphone. C'est certainement vrai. Mais, je sais personnellement qu'au prix actuel des forfaits je n'achèterais pas le mien.


Article précédent Article suivant