Manger des insectes plutôt que de la viande

Alors que l'on parle d'agriculture bio, d'achat local et de développement durable, pourquoi ne pas recommencer à manger des insectes dans nos beaux pays occidentaux ? Selon un rapport publié hier par la FAO (Organisation des Nation Unies pour l'alimentation et l'agriculture), le secteur de l'élevage émet des gaz à effet de serre qui, mesurés en équivalent CO2 (18 pour cent), sont plus élevés que ceux produits par les transports. La production d'un kilo de boeuf engendre près de 80 fois plus de gaz à effet de serre (GES) qu'un kilo de blé et représente l'équivalent de 60 km en voiture ! Nos habitudes culturelles font que nous ne mangeons plus d'insectes mais il y a probablement sur terre plus d'hommes et de femmes qui mangent des insectes que ceux qui n'en mangent pas. Les apports en protéines sont plus importants via des criquets ou des grillons, particulièrement riches en vitamines, que de la viande bovine. Attention, cependant, les grillons vendus en animalerie ne sont pas destinés à la consommation humaine. Il faut donc en faire l'élevage et manger seulement les insectes issus de cet élevage. Allez donc visiter le site de l'insectarium pour en savoir plus. Je crois bien que je vais commencer mon élevage...


Article précédent Article suivant