Les subventions à l'agriculture au Québec

Le blogue du QL revient sur une émission En attendant le Bigot du 12 août 2006 où l'animateur Daniel Pinard recevait Maxime Laplante, président de l'Union paysanne du Québec. On y rappelle qu'il y a des subventions déguisées qu'on n'appelle pas ici au Québec des subventions… au rythme d'un milliard et demi par année. Cependant, on ferme la porte aux petites fermes en maintenant volontairement des programmes de subvention axés sur le gros volume de production. On ferme la porte à la production biologique en subventionnant les monocultures et les productions transgéniques dont le pollen contamine le territoire et ferme les marchés, selon un des commentaires sur ce même blog.


Article précédent Article suivant