La fin du café bio aux USA ?

Déjà que Starbucks a quelques soucis avec son chiffre d'affaires, voilà qu'on apprend que le département de l'agriculture états-uniens (USDA) a sorti une règle qui risque de compliquer les choses pour le tiers-monde et son café biologique. La décision complique tellement la certification biologique que de petits producteurs pourraient ne plus être en mesure de faire certifier bio leurs produits.
Jusqu'à présent, la certification permettait à des co-op (des petites groupes de producteurs indépendants) de faire inspecter au hasard seulement une portion de ces membres chaque année (généralement 20%), les autres étant auto-certifiés par un dirigeant de la co-op, qui devait s'assurer que les règles étaient bien suivies. L'année suivante un autre 20% était visité, pour finalement atteindre 100% au bout de 5 années.
Mais la nouvelle règle annoncée ce mois-ci oblige maintenant la visite de toutes les fermes de la co-op tous les ans, tel que cela se pratique aux USA. Le système précédent était là pour permettre aux plus pauvres de pouvoir être certifié à des coûts moindres. Cela prend actuellement 20 à 30 jours pour certifier un groupe, cela pourrait prendre jusqu'à une année avec la nouvelle réglementation, avec un coût moyen de 200$ US par jour.


Article précédent Article suivant