La fin des confitures canadiennes ?

À compter du 1er janvier, seuls les aliments contenant au moins 98% d’ingrédients canadiens pourront porter la mention «Produit du Canada». Tous les autres produits devront cesser d’afficher cette expression. Cette nouvelle règle, annoncée à la mi-juillet par le gouvernement fédéral, est beaucoup plus sévère que la réglementation actuelle.

Cette nouvelle réglementation va beaucoup plus loin que la mention Aliments Québec. Les réglements sont en fait les suivants : peut être considéré comme un aliment du Québec tout produit entièrement québécois ou dont tous les ingrédients principaux proviennent du Québec et pour lequel toutes les activités de transformation et d'emballage sont réalisées au Québec. On parle ici des ingrédients principaux, ce qui semble assez logique.

En Janvier 2009, la confiture de bleuets du Lac-Saint-Jean et les biscuits Leclerc ne seront plus des produits du Canada, essentiellement parce qu'ils contiennent plus de 2% de sucre, ou de chocolat, des éléments qu'on ne produit pas au Canada.

Certes, les transformateurs ou producteurs pourront utiliser la mention "Transformé au Canada avec des produits canadiens et des produits importés" mais avouons que c'est beaucoup moins vendeur...


Article précédent Article suivant