Fromagerie Jonathan : fin d'une épopée

Alors que je rapportais dans un billet précédent que la Fromagerie Jonathan dénoncait ses problèmes d'approvisionnement en lait biologique et menacait de fermer boutique, La Presse Affaires nous apprend que la fromagerie a déclaré faillite. La déclaration de Jonathan Portelance à la Commission sur l'avenir de l'agriculture et de l'agro-alimentaire québécois semblait être en fait une façon d'obtenir une réaction de la Fédération des producteurs de lait sur les quotas. Non satisfait de cette réaction, la fromagerie a fermé boutique.

L'histoire aurait pu finir ainsi si une nouvelle controverse, probablement orchestrée par la Fédération des producteurs de lait, ne vient de faire surface. Des producteurs laitiers affirment non seulement qu'il y avait assez de lait biologique pour fabriquer le fromage Le Baluchon, mais qu'aussi des camions de lait ont même été refusés. La seule raison qui semblait motiver M. Portelance pour refuser ce lait était que les vaches de cette ferme n'étaient pas nourries au foin sec mais plutôt en partie avec de l'ensilage, ce qui peut sensiblement changer le gout du fromage.

Toute cette histoire est très complexe, et on comprend bien que plusieurs philosophies s'affrontent ici : producteurs laitiers qui défendent les quotas et fromagers qui aimeraient produire plus.


Article précédent Article suivant