Des pratiques d'un autre temps

Voilà que j'apprends que La Baie veut profiter de la vague des produits des terroirs de chez nous. Ils sont à la recherche de producteurs qui voudraient bien vendre leurs douceurs dans les magasins de la Baie pour le temps des fêtes. Il va s'en dire que c'est une opération de communication de la Baie qui va probablement mettre en avant son amour du Québec et des petits producteurs (comme Walmart le fait déjà)...

Seulement, la Baie semble vouloir jouer sur tous les tableaux : celui de la fibre nationale et de la vague des produits d'ici au niveau communication et celui du business. S'il est normal que l'entreprise souhaite toucher environ 25% sur les ventes de nos petits producteurs, elle veut en plus ne prendre aucun risque en ayant les produits en consignation (à charge au producteur de reprendre son stock invendu) et facturerait 500$ par magasin ou le produit serait vendu (voir même 1000$ pour les magasins les plus visibles).


Article précédent Article suivant